Comment choisir sa trottinette électrique ?
5 (100%) 3 votes

Comment choisir sa trottinette électrique ?

Bien choisir sa trottinette électrique peut être une tâche compliquée. En effet, l’offre des trottinettes électrique peut de prime abord ressembler à une jungle tellement les offres sont nombreuses.
Il est donc tout à fait déconseillé de se précipiter sur un achat si vous souhaitez éviter les déconvenues.

Il est déjà impératif de bien cerner vos besoins :

  • distance à parcourir quotidiennement
  • faire une reconnaissance du trajet (y a-t-il des obstacles : escaliers, pavés…)
  • ou allez vous ranger votre engin
  • besoin de faire une partie du trajet en transport en commun ou non (il faut donc pouvoir porter ou non)
  • aurez vous besoin d’une utilisation « tout temps »
  • souhaitez vous un produit à lancer à l’aide du pied pour pouvoir démarrer le moteur (utilisation combinée trottinette classique et trottinette à moteur)

Ceci posé, vous allez pouvoir commencer à faire une sélection.

A ce jour il n’existe pas de norme spécifique à ces produits de mobilité urbaine. Ne vous inquiétez pas c’est en cours. L’intérêt de la future norme c’est que cela va permettre de mieux encadrer la conception des produits et d’éviter d’avoir des produits qui pourraient être dangereux (problème de qualité électrique, problème de batterie, problème de solidité de la trottinette…).

Les produits que nous avons sélectionnés chez Kid’zzz N’ Quad’zzz sont des trottinettes adultes qui répondent totalement aux critères de la norme à venir.

Au delà d’être en veille sur les critères produits, nous avons aussi beaucoup utilisés les produits. Cela nous a permis de mieux nous rendre compte des difficultés rencontrés dans l’utilisation d’une trottinette électrique au quotidien. Et au travers de focus groupe nous avons aussi écouté les utilisateurs.

Nous allons partager avec vous ce qui nous a paru important dans la sélection des trottinettes que nous avons retenu.

Critères important dans la sélection du produit :

Produit homologué route ou produit non-homologué route :

Si vous envisagez de rouler sur la route, la seule trottinette qui y est autorisée est la trottinette homologuée route. Il vous faudra alors l’immatriculer (procédure en ligne et gratuit), ce qui vous permettra de l’assurer comme une voiture ou une moto. Il faut savoir qu’un engin non homologué sur la route y circule en totale illégalité. Si votre produit n’est pas homologué route, il vous reste la piste cyclable ou le trottoir.

Taille des roues :

Il faut se rendre à l’évidence, des trottinettes dont les roues sont inférieures à 8 pouces vont être dangereuses à l’utilisation. Surtout si vous souhaitez les utiliser en allant plus vite que la vitesse autorisées sur le trottoir (soit environ 6 km/h). En effet des petites roues permettent certes à votre trottinette d’être plus légère et plus facilement transportable. Mais au moindre défaut sur la route (et croyez nous, il y en a partout !) si vous n’êtes pas ultra vigilant, c’est la gamelle assurée !

Vitesse max :

Pour ce qui concerne la vitesse max, cela reste un critère tout à fait personnel. Pour ma part, je ne suis pas très à l’aise même avec des grandes roues au delà de 25 ou 30 km/h. Certains vont adorer le « frisson » de la vitesse mais il faut en profiter car à moins d’être homologué route, sous peu, les trottinettes qui dépasseront 25 ou 30 km/h ne seront plus autorisées ni sur les pistes cyclables ni (encore moins sur les trottoirs). Si votre terrain de jeu reste le domaine privé, cela risque d’être un peu limité dans l’utilisation.

Amortisseurs avant/arrière :

Nous estimons après plusieurs semaines d’utilisation que cela doit être un critère impératif ! Les amortisseurs au delà d’apporter du confort dans le quotidien, permettent aussi d’éviter d’avoir mal au dos.

Phare avant – feu arrière / réflecteurs :

Tout ce qui permet d’être vu est un critère important pour la sécurité de l’utilisateur. Maintenant avoir un phare avant allumé tout le temps, ce n’est pas non plus nécessaire (cela pompe inutilement sur la batterie). Pensez donc à vérifier que le phare peut être à votre guise activé ou non.

Régulateur de vitesse :

Certains modèles proposent un régulateur de vitesse. La aussi ne vous y trompez pas, c’est plus qu’un gadget… lorsque vous êtes sur le trottoir, il faut être très très vigilant pour rester à une vitesse cohérente avec l’utilisation sur le trottoir (entre 6 et 10 km/h affiché au compteur, donc moins en réalité). Sauf que il faut mieux être concentré sur les piétons et autres voyageurs que sur votre compteur de vitesse si vous voulez sortir indemne de ce trajet. Le régulateur de vitesse est donc un critère non négligeable.

Pliage et dépliage de la trottinette :

Ce critère est à pondérer en fonction de votre besoin, évidemment. Si vous n’avez pas l’utilité de plier votre engin, passer votre chemin sur ce critère. Mais si vous en avez besoin, soyez attentif à ce point. Il faut que la trottinette soit robuste dans sa charnière de pliage, mais malgré tout que l’action de pliage soit réalisable simplement et rapidement (ne serait-ce que pour rentrer chercher votre pain chez le boulanger…).

Autonomie :

Evidemment l’autonomie que vous allez rechercher sera dépendante de vos besoins. Nous vous conseillons de choisir une autonomie au moins égale à 1.5 fois ou 2 fois votre trajet aller/retour. Cela vous évitera de vous retrouver en panne car certains vendeurs peu scrupuleux peuvent avoir tendance à survendre l’autonomie de leur trottinette. L’autonomie des batteries d’une trottinette s’exprime en Ah. Ainsi une batterie 36V 10Ah vous donnera plus d’autonomie qu’une batterie 36V 4Ah…;

Puissance :

La puissance de votre moteur va influencer la vitesse mais aussi le couple et donc la capacité de votre trottinette à vous faire monter des côtes. Globalement pour un adulte, nous déconseillons vivement les produits en 24V qui ne vous embarquerons pas à moins d’être « poids-plume ». La puissance en watt du moteur est aussi un indicateur, plus il est élevé plus la trottinette sera « nerveuse ».

Poids de votre trottinette :

idéalement pas au delà de 12 kg (un pack d’eau de bouteilles de 2 litres). Sur les modèles que nous avons sélectionnés, nous vous offrons une poignée de transport. Une fois installée, cette poignée de transport permet un portage très équilibré de votre trottinette adulte. Cela simplifie grandement l’opération et vous évite des chutes liées au déséquilibre.

Étanchéité : 

Si vous souhaitez utiliser votre trottinette par « tout temps », nous vous conseillons d’en acheter une dont le cache batterie est étanche selon la norme IP54.

En conclusion …

En conclusion, bien qu’il serait très confortable d’avoir une trottinette la plus légère possible, le besoin que nous avons eu de nous sentir en sécurité, nous a amené à choisir de pondérer le critère de poids. Sachant qu’avec à peine 11 kg, la trottinette adulte Booster + que nous vous proposons semble un compromis idéale. Cette dernière est très bien équipée et permet un confort d’utilisation sans n’avoir fait aucun sacrifice sur la sécurité. Nous vous invitons à la découvrir sans attendre en cliquant ici.

Si toutefois, vous souhaitez un produit avec une autonomie plus importante, n’hésitez pas à découvrir notre modèle Booster S+.

Enfin, pour un produit homologué route, une seule solution la ZZZ1700 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *